capvert-voyage.com
Votre sélection
Sélection vide...


IDÉE LECTURE

Je m’appelle Capverdien
Mon visage est couvert
Du salpêtre blanc de la mer
Comme les enfants pauvres
De la pointe de sable
J’ai pour frères ces hommes humbles
Modestes,
Anonymes,
Dont l’horizon se limite
À la mince consolation
De quelques gouttes de pluie.
Orlando RodriguesPartir

Visas & formalités

Pour entrer au Cap-Vert, un visa est nécessaire. Il est généralement délivré en 48h (ou en une semaine par courrier) par les services consulaires du Cap-Vert de votre pays voir la liste ici*.

Vous l'obtiendrez en présentant votre passeport en cours de validité ainsi qu'une photo d'identité. Les coûts varient selon votre pays d'origine et la formule choisie : de 45 € environ pour un visa individuel jusqu'à 57 € pour un couple avec ou sans enfants, et quasiment le double si vous choisissez un visa de longue durée (6 mois avec entrées multiples).

Vous pouvez également acheter votre visa à votre arrivée au Cap-Vert auprès de la police des frontières de l'aéroport, disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Cela ne coûte que 25 euros mais mieux vaut vous prévenir : il y a du monde, sur certains vols il faut patienter une bonne heure pour obtenir le précieux sésame.

Avantage Capvert-Voyage
Si vous nous le demandez, nous pouvons nous charger de l'achat de votre visa, il vous attendra à l'aéroport. Au cours de votre réservation, il vous suffira de nous transmettre vos données personnelles (numéro de passeport, date de naissance, etc) : à votre arrivée à l'aéroport, votre nom sera sur la liste, vous passerez par la file d'attente la plus rapide, celle des possesseurs de visas. Et comme ce service Capvert-Voyage est gratuit, n'hésitez pas à nous le demander!

À emporter

» sandales
» vêtements légers
» maillot de bain + serviette
» un k-way (de juillet à octobre)
» protection solaire (crème + chapeau + lunettes de soleil)
» crème pour brûlure (type Biafine)
» pharmacie de voyage (antidiarrhéiques, maux de tête, désinfectants, pansements etc), médicaments personnels
» copie du passeport, du carnet de vaccination et des billets d’avion

Si vous êtes marcheur :
» sac à dos pour la journée (30 à 40 litres)
» chaussures de trekking
» lampe de poche
» gourde de 1L (ou plus pour des grandes randonnées) pour l’approvisionnement en eau (afin d’éviter les bouteilles de 1,5L – qui produisent beaucoup de déchets qui ne sont pas réutilisés au Cap-Vert – en groupe, achetez, si possible, les bouteilles de 5L)

Bon à savoir

Téléphoner
De la France au Cap-Vert: 00238, du Cap-Vert en France: 0033.

Électricité
220 V et 50 Hz, il s'agit des mêmes prises qu'en France, inutile d'amener un adaptateur (amenez-le si vous y tenez, nous ne voulons surtout pas vous contrarier).

Décalage
» -2 heures en hiver: quand il est 15 heures à Nouan-le-Fuzelier, il est 13 heures à Mindelo.
» -3 heures en été: midi à Sochaux? Neuf heures à Ponta do Sol.

La langue

La langue officielle est le portugais, mais au quotidien la population parle le Créole, un mélange de portugais et de langues africaines, agrémenté de quelques influences anglaises, espagnoles ou françaises. Il y a plusieurs variantes de ce créole, avec d'importantes différences du nord au sud.

De nombreux capverdiens parlent français, soit pour avoir un temps émigré en France, soit pour l'avoir appris à l'école.

Lexique rapide:

BonjourBom dia (avant midi)
Boa Tard’ (après midi)
Boa Noït’ (quand il fait nuit)
Ca va?Tud dret? (toud drête?)
MerciObrigad
Je m’appelleNha nome é... (nia nome é)

Photos, stylos, bonbons

Pour ne pas créer de confusion et d'automatisme chez les plus jeunes, nous déconseillons d'offrir quoi que ce soit aux enfants que vous rencontrerez, si ce n'est vos plus beaux sourires.

Si vous avez des choses à donner, privilégiez l'utile (cahiers, stylos, crayons) au détriment du futile (sucreries) et laissez-les au guide, à l'agence locale ou à des professeurs, qui grouperont les dons jusqu'à pouvoir fournir l'ensemble des élèves d'une même école.

Merci de ne jamais donner d'argent aux enfants.

Climat

Le climat est extrêmement agréable, avec des températures qui se situent en moyenne entre 24 et 30°C (la mer est à peine moins chaude).

Une légère humidité et l’influence des vents font que les températures sont très supportables, avec des pics entre août et octobre quand le vent souffle moins.

Emmenez principalement des vêtements
légers. Le soir et en altitude il peut faire un peu plus frais.

Sécurité

Si le Cap-Vert est un pays sûr, il arrive parfois que les villes de Mindelo et Praia connaissent de brèves périodes pendant lesquelles une petite délinquance vient troubler la sérénité habituelle, quelques conseils de bon sens s'imposent.

Ainsi, de nuit, vous préférerez les déplacements en taxis. Toujours dans ces villes, nous vous recommandons particulièrement d'éviter de porter de grosses sommes d'argent sur vous, il est inutile d'avoir plusieurs milliers d'euros en poche ; si nécessaire, confiez-les à votre hôtel ou laissez-les dans le coffre-fort de votre chambre. De même, votre passeport ne vous sera utile qu'à la banque, à l'aéroport ou à la réception des hôtels ; le reste du temps, il n'est pas nécessaire de se promener avec.

Le change

Le plus pratique pour le change sur place, c'est l'Euro. Faites du change en arrivant à l’aéroport ou en ville à la banque, dans les établissements suivants: la BCA (logo bleu), la Caixa Economica (logo vert/orange) ou encore la BCN (logo violet, moins fréquentée que ses concurrentes mais pas représentée sur toutes les îles).

Les banques ouvrent de 08:00 à 15:00 du lundi au vendredi. Le taux de change fixe dans les banques est 1 EUR = 110,265 ecv (escudos capverdiens), et le plus souvent 1 EUR = 100 ecv dans les commerces ou taxis).

Les traveller cheques sont déconseillés, à cause des frais extrêmement élevés.

Les cartes de crédit ne sont pas acceptées dans tous les établissements, mais elles vous permettent de tirer de l'argent dans les guichets automatiques Vinti4. Si vous devez emmener une carte de crédit, ça sera la VISA ; la Mastercard n'est acceptée que dans certains grands hôtels.

Pour les repas (quand ils ne sont pas inclus dans nos offres), il faut compter environ 20 EUR par jour et par personne (avec des variations selon les îles).

Attention: ne repartez pas du Cap-Vert avec des escudos, vous ne pourriez rien en faire (ni achat ni change) à l'extérieur de l'archipel.

Pourboires

Dans ce pays à l'économie encore précaire et à la protection sociale balbutiante, un petit pourboire est toujours le bienvenu, comptez 5 à 10% du montant du repas ou du service s'il vous a donné satisfaction.

Manger au Cap-Vert

En plein milieu de l'Atlantique, vous mangerez beaucoup de poissons, parmi lesquels du thon (atum), de la daurade, du thazard (serra), du mérou (garoupa) ou de la sériole (esmoregal).

Les fruits de mer et les langoustes sont aussi des spécialités du pays ; veillez à respecter la période d'interdiction de consommation, de juillet à octobre, pour permettre la reproduction des langoustes.

Le plat national est la cachupa (prononcez catchoupa) – un mélange de maïs et de haricots.
C’est une soupe mais c'est aussi très très bon revenu à la poêle le lendemain matin avec des oignons et des oeufs au plat (cachupa guisod).

La bière, le vin et des eaux de vie nationales peuvent être trouvées partout ; le rhum local s’appelle grog et, moins agressif, il est très apprécié aussi sous forme de pontche quand on le mélange à de la mélasse de canne ou à différents jus de fruits.

Consommez uniquement l’eau achetée dans des bouteilles et non pas l’eau du robinet. Les glacons sont parfois faits avec de l’eau du robinet ; essayez de les éviter (précaution moins impérative lorsqu'ils sont plongés dans de l'alcool).

Pour la consommation des fruits, la règle est cook it, peel it or forget it (à cuisiner, à peler... ou à oublier). Les salades et fruits dans les restaurants sont lavés avec un peu d'eau de javel pour désinfecter (grosso modo, c'est ce qui se fait aussi en Europe sans qu'on le dise) – en cas de doute, demandez au restaurant.